Bienvenue, Benvenguts, Welcome, Willkomen, Bienvenidos, Benvenuto, Binvignut, Benvenuti, Receber...

samedi 11 décembre 2021

DIMANCHE 19 DÉCEMBRE 2021 : HEUREUX DE RETROUVER LES ORTIES DE L'AUBERGE ABSENTS DE NOS PROGRAMMATIONS DEPUIS 2 ANS ! SALETÉ DE COVID OBLIGE !

Défiant les artifices électroniques, ils décidèrent de dépouiller jusqu’à l’os les classiques de notre musique franchouillarde.
Les Orties diffusent une bonne humeur communicative, mais pas que, de la reprise certes mais une compo, de l’occitan itou, de l’espagnol i tu, de l’anglais también et de l’instrumental évidemment.
C’est du jazz bipolaire mais pas pipeau, précis comme une description de Zola, créatif comme un album de Franquin, puissant comme un film de Pialat, expressif comme du Moussorsky sur le retour.
De l’auberge ? Ils en sont les orties : de la mauvaise herbe, brave gens, issue d’un jardin partagé sur les toits de notre bonne cité, qui irrite et stimule l’inconscient collectif.
Une bonne soupe détox, je vous en prescris une cure, deux fois par semaine à minima, sans contre-indication aucune… Bon pour le moral, pour le cœur, le corps et l’esprit, au diable les antidépresseurs et autres antipsychotiques pharmacolobbifiés, les orties de l’auberge, tiennent le haut du panier !
Bref, de la musique qui pique ! Sauf si on l'écoute dans le sens du poil ! 
(perso, je ne cautionne pas du tout l'ortie comme "mauvaise herbe" on fait de si bonne soupe et un merveilleux engrais avec son purin détox !)
Pour parfaire la présentation, laissons les parler d'eux tout seul comme des grands :
Anne Carsalade: Chant/Violon
Née en pays toulousain, j’ai toujours chanté.
A sept ans, mon entourage me propose d’apprendre un instrument de musique; ce sera le violon. Non par choix, mais par l’occasion des possibilités locales. Et pourquoi pas le violon? Depuis j’ai toujours pratiqué cet instrument, en écoles et au Conservatoire, puis au gré des rencontres.
Formée d’abord à la pratique classique, au violon en orchestre symphonique au sein du “Tempo de Toulouse” que dirigeait Marc Ursule puis au chant auprès de Michelle Zini avec le choeur de femmes Olympe et Louise,  j’ai ensuite, grâce à mon goût prononcé pour l’improvisation, diversifié les contextes de jeu. Version Originale,  Les Toulousaines au comptoir, entre quelques notes de musique irlandaise avec Hedge Hogs, j’ai aussi eu l’occasion d’accompagner le chanteur auteur Didier Brassac et de faire partie du P’tit Orchestre de St Cyprien pour un détour par le musette de bal. Autant d’expériences qui m’enrichissent et me façonnent dans mon double rôle de chanteuse et de violoniste.
Aujourd’hui, Pagaïe, musiques martiniquaises des années trente et compositions, Rodéo Gorgone quintet féminin pour de l’improvisation pure, libre et en temps réel et Les Orties de l’Auberge, continuent de nourrir mon appétit d’évolution et de partage.
Cyril Bousquet: Guitare
Enfant, je débute à l’ accordéon, la guitare, mon premier choix, n’étant pas enseignée dans l’école de musique près de chez moi à Cabestany dans les P.O.
Deux ans de cours de solfège avant d’attaquer l’instrument ajoutés aux méthodes pédagogiques à l’ancienne finissent par me démotiver, j’abandonnais le piano à bretelles.
Qu’à celà ne tienne, à l’adolescence j’apprends la guitare en
autodidacte sur une classique achetée à Auchan et commence à jouer au sein de formations Rock Blues après être passé à l’électrique.
Arrivé à Toulouse en 2000, j’intègre un groupe de chanson
française;  La Même Chose et passe ainsi de la guitare électrique à la folk. Ce chemin me mène ensuite vers le jazz swing, le manouche avec le Septet Mieux à la Télé et j’organise dans les années 2010 une scène ouverte consacrée au Swing Manouche au Caméléon; bar associatif de la rive gauche, bien sûr.
Avec un camarade accordéoniste je crée le P’tit Orchestre de St Cyp’ en 2012 pour remettre au goût du jour l’orchestre de bal typique de l’après-guerre puis les Orties de l’Auberge avec Anne et Alain à la batterie, quelques années plus tard.
 
Par ici, les liens qui vous diront tout :

La petite vidéo en forme de teaser :
Et trois titres sur le lecteur audio du site (à droite, plus bas).
Vu l'évènement, un dernier conseil de bon aloi :
Ré-ser-vez les repas ! 
Ré-ser-vez les repas !
04 68 20 19 35 heures d'ouverture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de vos commentaires !