Bienvenue, Benvenguts, Welcome, Willkomen, Bienvenidos, Benvenuto, Binvignut, Benvenuti, Bem-vindo

samedi 30 avril 2022

MERCREDI 4 MAI, EXPO : NOTRE AMI A.RMYTH DÉCROCHE DE NOS CIMAISES POUR LAISSER PLACE À LA TALENTUEUSE VANILLA BEER D'ESPÉRAZA !

Originaire de Londres, Vanilla Beer habite la cité chapelière d'Espéraza : «J'ai déjà fait de nombreuses expos dans la haute vallée de l'Aude ! Je suis professeur à l'université des beaux-arts en Angleterre et la peinture est mon dada», précise l'artiste. L'expo de Vanilla Beer interloque sur son thème tiré de mythes et légendes confondus avec les rêves de l'artiste. «Depuis toute petite, je fais des dessins et, selon mon humeur, je change de style. Au bout d'un moment, des visions apparaissent que je rapporte sur la toile». Le résultat est étonnant et plusieurs histoires narratives se superposent sur chaque tableau que le visiteur interprète à sa façon. S'inspirant beaucoup des questions des humains, de la mythologie et de la nature, Vanilla Beer a encore de beaux et grands projets devant elle. L'artiste explore à présent le thème de la bête, animale, humaine ou mythologique.


"Attendre la chimio en période de confinement"
 
 
Profitez donc de vos passages au café, en restauration ou pour un concert pour vous arrêter quelques minutes devant les cascades de traits colorés et énigmatiques de cette belle collection de portraits : SAINTS IN PAINT !
 "D'où viennent les idées ? Qu'est-ce qui crée quoi, pourquoi, pour qui, avec quelle intention ? La plupart des saints catholiques ne sont connus que par leurs portraits peints à titre posthume, reconnus comme réalisés sous l'inspiration divine pour définir le saint. Les religieuses qui m'ont instruite étant enfant ont utilisé cette inspiration comme l'une des preuves de l'existence de Dieu. Dans mon musée d'art local à Carcassonne, il y a trois petits portraits de saints. Il s'agit de Saint Antoine, de Giovanni Riolla, peintre napolitain du XVIIIe siècle : Saint Pierre pleurant dans le repentir, de Juseppe Ribera (1591-1652) : et un autoportrait en Jean-Baptiste, d'Henri Jean-Guillaume Martin (1860 - 1945) Ici, couvrant trois siècles, nous trouvons un saint droit (n'a pas dit quel saint Antoine ni y avait-il d'indices dans l'image), un saint en action (pleurant) et un saint comme l'artiste se faisant passer pour un saint. Par quelle autorité les artistes ont-ils fait ces déclarations audacieuses ? Je me suis limité principalement aux saints qui n'ont pas été canonisés officiellement par l'Église catholique mais qui ont été choisis par acclamation populaire, pré-congrégation (vers 1070) Lire jusqu'à ce que j'en trouve un qui m'attirait, qui me parlait, qui communiquait d'une manière ou d'une autre , je les peindrais. Ainsi, la question sous-jacente à la série Saints est celle de l'attribution. Et après tout, je n'ai toujours pas de réponses."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de vos commentaires !